Street Corner 2.0.

The Real Hip-Hop Forum Is Back
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?   Lun 28 Sep 2009 - 8:43

le 19 septembre 2009 :



« Décidément j’suis trop nerveux, j’arrive plus à écrire autre chose… » Bon ok, cette phrase n’est pas de moi, les vrais le savent, mais elle reflète parfaitement mon état d’esprit actuel. Non pas qu’il m’est impossible de réaliser une chronique ou encore une interview d’un artiste ayant le vent en poupe, mais c’est bel et bien en prenant des nouvelles des idoles de ma jeunesse que je prends le plus de plaisir. Comme si au moment de m’entretenir avec eux mon ancien fanatisme que je croyais alors éteint prenait le pas sur mon professionnalisme à la Cachin. Mais peu importe, le fait est que je prends réellement du plaisir à le faire et j’espère que vous en prenez également en lisant leurs quelques mots…

On a donc décidé de créer une nouvelle section sur le site baptisée « Yo, qu’est-ce que tu deviens ? », l’occasion pour moi de continuer sur ma lancée inaugurée avec J-L ainsi que le grand Egosyst de La Cliqua. D’ailleurs si jamais quelques anciennes gloires du Rap Français tels que Polo ou, pourquoi pas, Trick-pa le blood de Gy-cer passent dans le coin, qu’ils n’hésitent pas à me contacter, je me ferai un plaisir de les ausculter !

Mais pour le moment, celui que j’ai le plaisir de recevoir dans mon cabinet est le Chief Rocca. Légende du Rap Français avec au compteur un EP certifié classic parmi les classics ( »Conçu pour durer ») ainsi qu’un album de groupe, mais aussi trois disques solos sans oublier ses quatre galettes (un album et trois mix-tapes) avec sa dernière équipe Tres Coronas. Peu peuvent se targuer d’avoir une aussi jolie carrière artistique dans notre milieu et pourtant, l’homme a su rester humble. Que la jeune garde en prenne de la graine, car leur papa semble bien préparer son retour…

La question brûle les lèvres de tous les amateurs de bon son, et pourtant, malgré cet enthousiasme collectif, il semble bien que les principaux intéressés ne soient pas vraiment emballés : Y aura t-il un nouvel album de groupe ? « Non, je ne pense pas. C’est sur scène qu’un artiste trouve sa véritable place, et nous avons suffisamment de matériel avec La Cliqua pour faire des concerts et pourquoi pas une tournée, la vibe est toujours présente… Mais je ne vois pas refaire un album ensemble ». Restons positifs, une série de concerts de l’un de nos anciens groupes préférés c’est pas si mal, merci JM (du festival L’original) donc… « C’est grâce à lui et à son amour du Hip-Hop, il a réussi à presque tous nous réunir. Pour être honnête je n’étais pas vraiment chaud au début, je ne suis pas un nostalgique. Mon premier sentiment était que cette époque étant passée, je pensais que le temps avait fini par briser ce feeling que nous avions tous il y a 10/15 ans, cet esprit de crew… » C’est en se réunissant avec ses anciens collègues de mic que l’avis du rappeur changea, « on a reparlé de tout ça mais c’est surtout en réécoutant nos vieux titres que j’ai réalisé à quel point nos lyrics avaient encore de l’importance à l’heure actuelle. Le message n’a pas changé, nos lyrics sont indélébiles dans le temps. Nous avons construit quelque chose de grand qui méritait d’être remis en lumière. En écoutant les disques de La Cliqua je me suis sentis extrêmement fier de ce que nous avions accompli en tant qu’artiste ». C’est suite à ce « G-8 du Rap » que Rocca et les autres ont réalisé que si ils avaient l’opportunité de remonter sur scène, il fallait le faire, « pour rendre hommage à nos fans et à tous ceux qui nous ont supporté durant toutes ces années ». Concernant cet espèce de retour vers le passé opéré depuis un certain temps par le public, le rappeur a une explication : « si on revient vers nous, c’est qu’il y a un problème dans le panorama actuel. Les gens veulent du vrai Rap, ils l’auront en live (il sourit)… »

Mais Rocca n’est pas qu’un des membres de La Cliqua, Le MC est quand même auteur de trois albums solo. Trois disques à la popularité assez inégale malgré que tout le monde s’accorde à dire qu’il est et restera l’un de nos meilleurs rappeurs… « Je ne suis pas d’accord avec toi. Je considère que mes trois albums sont ce que j’ai pu réaliser de mieux à ces époques ». Il n’empêche que le Chief n’a pas eu le succès du premier essai avec les deux suivants : « je sais, on m’a dit que mon premier album, « Entre deux mondes » était considéré comme un classic. Je pense que « Elevacion » ainsi que « Amour suprême » n’ont pas été travaillés de la même manière au niveau de la promotion, du business… Je n’avais pas une équipe solide pour ces deux disques, les changements internes de personnel au sein des majors et leurs nouvelles politiques ont foutu un beau bordel dans leurs promotions. Je n’avais qu’un seul clip pour « Elevacion », de même pour « Amour suprême ». A l’époque du premier album j’en ai eu trois, et ça joue beaucoup dans le développement d’un disque ». Mais le business n’est pas l’artistique, et le rappeur reste très fier de ces deux disques, « je pense avoir fait du bon boulot. Avec mon second opus j’étais trop en avance sur mon époque. Imagine, j’ai enregistré l’album quasi intégralement en live, avec des arrangeurs, l’orchestre philharmonique de Paris, une grosse section de corde et métal, les meilleurs musiciens de Latin Jazz, les meilleurs ingés… J’étais entièrement libre au niveau artistique, je ne pouvais pas me plaindre. Avec « Amour suprême » je suis revenu à un Rap plus épuré donc plus logique pour le Rap Français. Mais à l’époque à laquelle il est sorti, j’étais trop rebelle et je me suis mis une grosse radio à dos, j’ai donc subi un boycott et tout ce qui s’en suit (rires)« …

Une petite erreur de parcours qu’il considère comme une excellente expérience : « tu sais, j’avais plus d’un tour dans mon sac, et quand « Elevacion » est sorti j’ai fait ce titre, « Le retour de l’original » avec une version en Espagnol qui a fait le tour du Monde et qui m’a permis de me faire connaitre dans la scène Hip-Hop mondiale et Latino-américaine ! Grâce à ce morceau j’ai pu enregistrer avec des gens comme Jay-Z et Memphis Bleek, il tourne encore dans les clubs Latinos. J’ai rapidement eu une autre vision de ma carrière, je me suis concentré sur la scène internationale et c’est en Espagnol que je peux le plus facilement traverser les frontières… » Compter parmi l’élite du Rap Français est une chose, mais s’imposer dans d’autres pays dans une autre langue en est une autre, « Je pense être un MC capable de s’exprimer en deux langues tout en contrôlant parfaitement cette discipline pour la bonne raison que je suis né avec. A un moment donné, on se retourne sur sa carrière et en dresse le bilan, et je me suis aperçu que de 1993 à 2003 je n’ai fait que du Hip-Hop en Français, il était temps que je fasse autre chose, que je mette mon savoir faire à la cause du HH Latino, de plus j’avais déjà commencé à semer les graines. C’est un enrichissement énorme car il s’agit de ma vraie culture d’origine, j’ai opéré une sorte de retour aux sources. J’associe mon flows et me lyrics hardcores de la Cliqua à la saveur, au piquant et au poison qui sort de ma sarbacane de la jungle de mes origines Colombiennes (rires). »

Un choix artistique qui a pu lui porter préjudice dans le milieu du Rap Français : « Je suis un peu triste que les médias Français ne suivent pas vraiment mon actualité. Tu sais, je suis surement le seul MC et producteur qui a eu une nomination aux Latin Grammy Awards et qui est considéré dans le milieu Hip-Hop Latino comme l’un des meilleurs artistes urbains avec Tres Coronas. Aujourd’hui je fais des tournées dans toute l’Amérique Latine, aux États-Unis, en Espagne… Je suis signé chez Universal US et j’ai produit beaucoup d’artistes Latinos même en dehors du Rap ». Et de l’actu, le MC n’en manque pas, « je viens de terminer la musique du film « La vida loca » du défunt et talentueux Christian Poveda et je pars ce mois-ci au Mexique afin de réaliser celle d’un nouveau film, « Asalto al cine ». Je viens de terminer le prochain Tres Coronas « la musica es mi arma » qui est la production musicale la plus ambitieuse que j’ai pu réaliser jusqu’à aujourd’hui. Je suis également en train de monter une pièce de théâtre genre Hip-Hop opéra en Colombie, d’ailleurs le 7 octobre j’y suis de retour pour y donner un show en direct pour Los premios shock qui est l’équivalent des victoires de la musique en Amérique Latine… »

Mais que tous les « puristes » allergiques à l’Espagnol se rassurent, le rappeur a beau rouler les « r » sur ses derniers projets en date avec son groupe, il ne compte pas pour autant laisser tomber sa carrière solo ni la langue de Molière : « on me relance là-dessus depuis quelques temps, du coup je suis retourné en studio enregistrer de nouveaux titres en solo, en Espagnol et en Français ! Pour tout te dire je suis en train de réaliser un album bilingue pour mes deux publics, je pense lâcher quelques sons avant la fin de l’année alors restez dans le coin, un inédit arrive (il sourit). » Mais pour le moment, l’actualité du Chief se trouve du côté de Tres Coronas : « »La musica es mi arma » arrive… C’est un album très révolutionnaire, cette semaine nous venons de lancer le clip du morceau « Aqui llegamos », sa sortie est prévue en novembre aux États-Unis et en Amérique Latine. J’espère qu’il pourra également sortir en France car je pense que personne apporte une proposition musicale comme la nôtre, nous sommes en dehors de toutes les tendances actuelles, c’est la naissance du Hip-Hop du tiers monde, vrai, pur et très musical… »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?   Lun 28 Sep 2009 - 9:45

Tres Coronas,leur son pète bien,les vidéos sont bonnes et leurs mix tape d'avant le premier opus est une tuerie.Rocca à jamais dans la légende avec La Cliqua. bowdown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?   Mar 29 Sep 2009 - 10:13

respect rien na dire .........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yo Rocca, qu’est-ce que tu deviens ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je deviens fou.
» Aidez moi je deviens folle!
» Votre club-discothèque favori ?
» Judas Priest dans les 40 plus grandes chansons du Metal
» Guizmo+Virus+Guest: Rocca // 09-06-2012 // Bobigny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Street Corner 2.0. :: Rap Français :: News Rap France-
Sauter vers: